Les semaines internationales

L’École de l’air propose à ses élèves de découvrir d’autres académies de l’air, de par le monde, à l’occasion de ce que l’on appelle communément « semaine internationale ». Ce type d’échange rassemble des délégations de plusieurs pays autour d’un programme dense et varié d’acculturation à l’armée de l’air du pays d’accueil (présentation de l’académie, visites d’unités ou de bases militaires, échanges avec les cadets étrangers, séminaires, visites culturelles…).

Chaque année, c’est 15 à 20 élèves, parfois accompagnés de cadres de l’EA, qui profitent de ces expériences, dans une dizaine de pays en Europe (Allemagne, Belgique, Danemark, Pays-Bas, Roumanie..) ou hors d’Europe (Chine, Colombie, Corée du Sud, Brésil, États-Unis, Japon, Jordanie...).

 

    

  

   

 

 

TÉMOIGNAGES D’ÉLÈVES

 

« Cette semaine internationale a été très enrichissante. Nous avons tout d’abord pris conscience de la reconnaissance que porte le pays à notre participation à la guerre de Corée. Nous avons également saisi l’importance de l’enjeu de défense existant à l’égard de la Corée du Nord. Il est intéressant de connaître un pays avec lequel nous serons peut-être amenés à accomplir des missions. De plus, cette rencontre nous a permis d’échanger avec dix-sept autres pays. Les présentations des écoles ont permis de comparer les différents systèmes éducatifs des académies militaires. » Aspirants Thalia & Julien, semaine internationale en Corée du Sud, 2018

« Cette semaine regroupait des délégations de 10 pays différents, de l'armée de terre, de l'armée de l'air et de la gendarmerie. Cela nous a permis d'en apprendre plus sur les savoir-faire, les méthodes, les matériels mais aussi les traditions des forces armées de tous les pays invités. Les cadets néerlandais volontaires pour l'accueil des délégations ont toujours été particulièrement dévoués. Le programme a été ponctué de visites militaires, culturelles et de temps libres. Nous avons notamment visité le Musée National Militaire, le Parlement, le ministère de la Défense, la 13ème Brigade légère et la base de Gilze-Rijen. La semaine a été clôturée par l'« Assaut », leur gala annuel. Cet échange fût une très belle expérience, à réitérer absolument les prochaines années. » Aspirant Pauline, semaine internationale aux Pays-Bas, 2018

« La participation d’une délégation de l’EA à la semaine internationale de l’académie de l’air roumaine « Henri Coandă » est pertinente permet de faire connaître et rayonner l’EA et l’armée de l’air française à l’étranger. Elle est également une excellente expérience d’un point de vue tant professionnel que personnel en ce qu’elle offre aux participants une meilleure connaissance de la Roumanie, pays membre de l’UE et de l’OTAN. Elle leur permet par ailleurs de rencontrer leurs homologues étrangers (Roumains, Américains, Belges, Néerlandais, Italiens, Lettons, Polonais) et ainsi de mieux appréhender les armées de l’air étrangères d’un point de vue de la formation, du recrutement, des matériels et des capacités. » Aspirant François, semaine internationale en Roumanie, 2018

« Cette semaine internationale a permis de larges interactions culturelles et même professionnelles. Le fait que l’École Royale Militaire forme l’Armée de l’Air belge, mais aussi l’Armée de Terre et la Marine a contribué à un partage d’expérience très intéressant. C’est ainsi que nous avons pu nous-même faire profiter de notre propre expérience pour discuter, comparer et comprendre les façons de fonctionner des autres pays, au-delà de ce que chacun fait dans sa propre école d’officier. Cette semaine internationale a été humainement et culturellement unique. Nous avons constitué un petit réseau de contacts amicaux vers lequel il sera possible de se tourner à l’avenir lorsque les différents pays devront faire face ensemble à une mission commune. Ce type d’échange est indéniablement à encourager. Amenées à travailler ensemble de plus en plus souvent, les armées des différentes nations et les militaires qui les constituent doivent apprendre à se connaître. » Sous-lieutenants Arnaud & Cédric, semaine internationale en Belgique, 2017

« Si l’objectif était de développer des liens amicaux avec de futurs officiers avec lesquels nous serions certainement amenés à collaborer au sein de mission de l’OTAN ; si l’objectif était de nous familiariser avec un environnement multinational ; si l’objectif était de nous ouvrir l’esprit à une autre façon de penser l’individu militaire, la formation militaire et l’action militaire, alors cette mission internationale est pleinement accomplie, et nous avons désormais le regard tourné vers un futur où nous espérons pouvoir travailler ensemble. » Sous-lieutenants Mathieu & Maxime, semaine internationale au Danemark, 2018