BARKHANE : Immersion en opération

Projetée dans le cadre de l’opération Barkhane depuis le 5 juin, le lieutenant Agathe, officier presse sur la base aérienne projetée (BAP) de Niamey au Niger, a pour mission de collecter les informations et les renseignements nécessaires à la rédaction d’articles, mais aussi d’accompagner tous les médias embarqués au sein de la force Barkhane passant par la BAP et ce, jusque sur le terrain, en opération.Officier presse et reporter : un binôme indissociable en opération

Musette à dos, casque lourd, gilet par balle, armement et appareil photo, le lieutenant Agathe s’apprête à embarquer avec un reporter pour une opération de 7 jours dans le nord-est du Gourma malien, au sein du groupement tactique n°1 « Belleface ».
Elle témoigne : « Lorsque nous accompagnons un média sur le terrain, je contribue à sa sécurité, tout en répondant à ses demandes pour que le reportage se réalise de la meilleure façon possible. Je m’assure qu’il soit en immersion totale avec mes camarades. Mon objectif est également de les préserver, notamment le commandement, en assurant l’interface avec le journaliste. » L’officier presse est aussi présent pour conseiller le média, et l’orienter en fonction de ses attentes. Il s’agit alors d’un binôme indissociable sur le théâtre, où l’officier presse doit en permanence garder un œil sur la situation dans sa globalité : « Lorsque le journaliste est derrière sa caméra, il lui est difficile de voir ce qu’il se passe dans son environnement proche, c’est pourquoi je suis aussi là pour le guider et l’aider si nécessaire. Nous sommes inséparables. »

 

« […] je souhaite valoriser l’engagement des soldats en mettant en lumière leurs actions, c’est une façon de les remercier ».

S’il devait y avoir trois mots pour définir son expérience lors d’une opération, ce serait : « Humain, car l’échange est au cœur de nos opérations, entre soldats, mais également avec la population. Exceptionnel, car chaque jour offre son lot de découvertes, que ce soit en opération, ou au sein de la base. Enfin, prenant, car le rythme est soutenu, le but du journaliste étant d’avoir le maximum d’images, cela nécessite de rester actif et attentif, en tout temps, en tout lieu. »
D’abord engagée dans l’armée de l’air à 18 ans en qualité de réserviste, le lieutenant Agathe, s’est ensuite engagée à 24 ans comme officier communication : « Aujourd’hui, je souhaite valoriser l’engagement des soldats en mettant en lumière leurs actions, c’est une façon de les remercier ».

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad. Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace notamment dans le cadre de la force conjointe du G5 Sahel en cours d’opérationnalisation.